Voir le film de la campagne Site Franceolympique.com Voir le film de la campagne La vague des supporters Le journal des jeux L'équipe de france olympique La boutique des supporters
Les partenaires du jeu-concours
> Tous les partenaires


Boutique Franceolympique

Laoshan, royaume des deux roues

Toutes les épreuves de cyclisme des Jeux de Pékin, à l'exception notable de l'épreuve sur route, se dérouleront sur le site de Laoshan, dans le district de Shijingshan, à l'ouest de l'agglomération pékinoise, au bord de son cinquième axe routier périphérique. Autour du Vélodrome en forme de soucoupe volante, se trouvent en effet le circuit de BMX et le parcours de VTT. Tour du propriétaire.

le vélodrome

Le vélodrome, qui ressemble à une énorme soucoupe volante qui serait venue se poser à l'ouest de la capitale chinoise, présente une particularité : son plafond. Une immense lucarne de 56 mètres de diamètre s'élève à 33 m de hauteur. Des panneaux en polycarbonate à double-couche maintiennent la structure, qui laisse passer suffisamment de lumière naturelle pour satisfaire les besoins quotidiens du bâtiment.La lucarne permet aussi de réfracter la lumière. Cette propriété sera sûrement utile en août prochain, lorsque le soleil sera le plus intense.

Les cyclistes sur piste qui s'affronteront dans le vélodrome pédaleront à des vitesses extrêmes pouvant atteindre les 85 km/h. Pour eux, avoir le soleil dans les yeux pourrait être dangereux. Pour parer à cette éventualité, la lucarne a été conçue de manière à ne pas laisser pénétrer des rayons de lumière qui ilumineraient directement la piste, assurant ainsi la sécurité des sportifs. En outre, cette lucarne permettra de ventiler le bâtiment. Jusqu'à 240 m2 de la lucarne pourront être ouverts pour faire entrer de l'air frais. En cas d'alerte incendie, ces fenêtres géantes s'ouvriront automatiquement pour évacuer la fumée.

L'équipe de France est venue y disputer une compétition préolympique en décembre 2007. « Tout est fini » notre l'entraîneur du sprint et triple champion olympique Florian Rousseau, « La piste est rapide, le dessin est bon. Mais il n'y avait presque personne dans les tribunes, bref il n'y avait pas d'ambiance. Mais ce n'était qu'une épreuve de Coupe du Monde, et je pense qu'il sera plein pour les Jeux, et qu'il sera le cadre de très belles épreuves ».

Le terrain de VTT

Le terrain de VTT de Laoshan a été aménagé spécialement pour les JO. Ce chantier a été aussi le prétexte à la création d'un parc supplémentaire, ce qui a permis de transformer le quartier en un lieu de loisirs pour les riverains. Le terrain, qui se situe au pied du mont Laoshan, est aussi le centre d'entraînement de l'équipe nationale chinoise. Les inspecteurs de l'Union cycliste internationale (UCI), ont beaucoup apprécié le sites lors de leurs visites successives.

Il s'agit en fait d'un véritable parc naturel ouvert au public : « Quand on s'entraîne sur les pistes cyclistes de montagne il n'est pas rare qu'on rencontre des flâneurs », explique le responsable de la gestion des installations d'entraînement de l'équipe nationale Bian Xilai. Pour satisfaire les exigences olympiques, il a été nécessaire de créer des installations temporaires et d'aménager des pistes. Comme l'a expliqué Bian Xilai, l'aménagement n'a pas créé de difficultés, mais l'entretien des pistes en l'état exige beaucoup de travail. Pour éviter des glissements de terrain causés par la pluie, des pelouses ont été plantées le long des pistes.

Au mois d'août, les pistes ont ainsi bien résisté aux fortes averses. Le terrain a d'ores et déjà été classé comme zone naturelle protégée, notamment en raison de sa flore montagneuse. Il est à noter que l'endroit restera ouvert au public après les compétitions olympiques de 2008.

Le circuit de BMX

Le Vélodrome de BMX de Laoshan, dont la construction a commencé fin 2006, occupe un terrain de 1,98 hectare. Sa superficie bâtie totale est de 3399 mètres carrés ; le nombre de sièges est de 3396. La piste est large de 10 m au point de départ et de 5 m ailleurs. Son parcours d'obstacles est unique. Pour permettre aux sportifs de maintenir leur vitesse et de réaliser leurs prouesses acrobatiques, la piste est en pente descendante avec une dénivellation de 4 mètres environ. Des pistes différentes ont été prévues pour les hommes et les femmes avec certains croisements.

L'équipe de France est venue à Laoshan pour disputer une épreuve de Coupe du Monde en août 2007. « Nous avons été agréablement surpris. Le site, les alentours, tout est prêt, beau, propre », dit Fabrice Vettoretti, entraîneur national, « la piste de BMX est très rapide, technique avec de grands sauts et un fort dénivelé qui entraîne une vitesse importante à laquelle nous ne sommes pas habitués. On l'a mesurée à près de 60km/h au bout de la ligne droite ! Il a fallu monter les braquets. Nous sommes assez éloignés du centre de Pékin, pas loin du 5e périphérique, au nord, mais juste à côté du Vélodrome et du parcours de VTT. C'est pratique d'avoir tout concentré. Nous sommes à 20/30 minutes du Village Olympique. La compétition était très bien encadrée et nous avons pu prendre nos repères. J'ai notamment pu filmer le parcours en caméra embarquée . L'air brûle un peu les bronches. Les conditions ne sont pas optimales, mais la course aura lieu le matin et... on peut trouver des similitudes avec le climat que nous avons sur notre pôle, à Aix en Provence. Nous jouerons la carte d'arriver le plus tard possible à Pékin... et de nous faire discrets, car je nous crois capables de faire un beau coup !».