Voir le film de la campagne Site Franceolympique.com Voir le film de la campagne La vague des supporters Le journal des jeux L'équipe de france olympique La boutique des supporters
Les partenaires du jeu-concours
> Tous les partenaires


Boutique Franceolympique

Canoë-Kayak : Format des compétitions

Epreuves


K = kayak
C = Canoë
1, 2, 4 = monoplace, biplace ou quadriplace

Slalom


•Hommes (3) : K1, C1, C2
•Dames (1) : K1
•Nombre de places d'athlètes par pays et par épreuve individuelle : 1
•Nombre total de bateaux : 70
•Nombre total d'athlètes : 82

Course en ligne


•Hommes (9) : K1 500m, K1 1000m, K2 500m, K2 1000m, K4 1000m, C1 500m, C1 1000m, C2 500m, C2 1000m
•Femmes (3) : K1 500m, K2 500m, K4 500m.
•Nombre de places d'athlètes par pays et par épreuve individuelle : 1
•Nombre total de bateaux : 136.
•Nombre total d'athlètes : 246


Canoë-kayak slalom



Chaque épreuve comporte des éliminatoires (deux manches), des demi-finales (une manche) et la finale (une manche). Le nombre d'embarcations engagées dans chaque épreuve, sera conforme aux règlements de l'ICF.

Le résultat des éliminatoires sera la somme des temps et des pénalités des deux manches. Dans la finale, le concurrent dont le temps accumulé, pénalités comprises, est le plus bas (courses de demi-finale et finale aditionnées) sera déclaré vainqueur.

Tirage au sort

Le seul tirage au sort qui pourra avoir lieu concerne les athlètes ne figurant pas sur le classement mondial ICF actuel.

Participation

Seuls les CNO reconnus par le CIO sont habilités à inscrire des athlètes aux Jeux Olympiques de Beijing 2008. Les CNO ne peuvent présenter aux Jeux que les concurrents qui se sont qualifiés suivant le système établi par l'ICF et le CIO.

Admission

Pour avoir le droit de participer aux Jeux, un concurrent doit se conformer à la Charte olympique ainsi qu'aux règlements de l'IFC, et doit être présenté par son CNO.

1. Pour qu'un CNO puisse qualifier un bateau aux Jeux Olympiques, chaque concurrent doit être habilité à représenter sa fédération nationale et son CNO respectifs au moment de la compétition de qualification.

2. Pour avoir le droit de participer aux Jeux Olympiques de Beijing 2008, un concurrent doit se conformer à la Charte olympique ainsi qu'aux textes d'application du CIO en rapport.

3. Un concurrent ne peut obtenir qu'une place d'athlète parmi les 82 places disponibles pour son CNO lors d'une compétition de qualification, mais il peut obtenir plus d'une place de bateau.

4. Tous les athlètes accrédités pour les Jeux Olympiques par leur CNO doivent être présents et participer aux Jeux Olympiques de Beijing 2008 sauf circonstances exceptionnelles les empêchant d'être présents ou de participer. Le comité exécutif de l'ICF doit être informé de telles circonstances exceptionnelles et doit donner son approbation.

5. Il est obligatoire de s'inscrire aux Jeux Olympiques de Beijing 2008 avec les places de bateaux obtenues ainsi qu'avec l'accord du CNO concerné.

6. Le droit de participer en tant qu'athlète aux Jeux Olympiques de Beijing 2008, pour atteindre les 82 places d'athlètes, est déterminé par :
(i) les résultats des compétitions de qualification,
(ii) l'attribution des places d'athlètes restantes
(iii) l'attribution des places d'athlètes au CNO du pays hôte
(iv) l'attribution de places d'athlètes inutilisées
(v) l'attribution de places d'athlètes sur invitation de la commission tripartite.

7. Pour avoir droit à l'attribution des places d'athlètes et de bateaux pour une discipline, les CNO doivent participer aux compétitions mondiales de qualification pour cette même discipline et obtenir les résultats nécessaires aux compétitions mondiales ou continentales de qualification.

8. Les athlètes qui ont déjà obtenu une place de qualification pour leur CNO au cours d'une épreuve de qualification sont autorisés à participer à d'autre épreuve de qualification, mais ne pourront obtenir qu'une seule place d'athlète pour leur CNO.

9. Les concurrents qui obtiennent une place de bateau pour leur CNO lors des compétitions mondiales ou continentales de qualification peuvent obtenir une ou des places de bateaux supplémentaires et inversement mais ne pourront pas augmenter le nombre de places d'athlètes de leur CNO.

10. Un CNO peut inscrire un ou plusieurs athlètes d'une ou plusieurs épreuves pour lesquelles ils ont obtenu leur qualification dans une ou plusieurs autres épreuves pour lesquelles ils n'ont pas obtenu de qualification, mais dans la limite du nombre total de places d'athlètes à condition que le CNO ait participé à cette épreuve spécifique lors des compétitions mondiales de qualification.

11.Les bateaux « mixtes », avec des athlètes hommes et femmes, ne seront pas autorisés.

12. Les bateaux « mixtes » dont l'équipage masculin provient de catégories différentes KM et CM seront autorisés.

13. La classe canoë est réservée aux hommes.

Système de remplacement

1. Il n'est pas possible d'inscrire un athlète aux Jeux Olympiques uniquement comme remplaçant.

2. En général, il est possible de demander le remplacement d'un athlète jusqu'au moment de la réunion des chefs d'équipe du sport concerné.

3. Le remplacement d'athlète n'est autorisé que conformément aux règles du CIO pour le remplacement tardif d‘un athlète applicables aux Jeux Olympiques de Beijing 2008. Dans des circonstances exceptionnelles, uniquement au cas par cas et après consultation avec l'ICF, le CIO, peut autoriser le remplacement définitif d'un athlète audelà du délai de remise des listes définitives des athlètes participant aux Jeux Olympiques.

4. Le CNO d'un athlète remplaçant doit avoir fait la demande d'accréditation pour cet athlète avant l'expiration du délai de demande d'accréditation fixé par le CIO. D'autres conditions s'appliquent comme mentionné dans les règles du CIO pour le remplacement tardif d‘un athlète, applicables aux Jeux Olympiques de Beijing 2008.

5. Un athlète masculin ne peut être remplaçant que pour une autre épreuve masculine.



Canoë-kayak en ligne



Pour chaque épreuve se disputeront des éliminatoires, demi-finales et finale. Le nombre d'embarcations engagées dans chaque épreuve, éliminatoires, demi-finales et finale ne devra pas être supérieur à neuf.
Lors de la finale, la première embarcation dont la proue passe la ligne d'arrivée avec tous ses équipiers à bord, sera déclarée vainqueur.

Tirage au sort
La répartition des embarcations pour les éliminatoires sera faite en fonction de la finale des derniers championnats du monde A/B/C. Les embarcations progresseront vers les demi-finales suivant le tableau prévu pour chaque éliminatoire. Lors des demi-finales, les embarcations accéderont en finale en suivant le tableau prévu pour chaque demi-finale.
L'attribution des lignes d'eau pour les demi-finales et finales se fera suivant le système de division figurant dans les règles de l'ICF.

Participation
Seuls les CNO reconnus par le CIO sont habilités à inscrire des athlètes aux Jeux Olympiques de Beijing 2008. Les CNO ne peuvent présenter aux Jeux Olympiques que les concurrents qui se sont qualifiés suivant le système établi par l'ICF et le CIO.

Admission
Pour avoir le droit de participer aux Jeux, un concurrent doit se conformer à la Charte olympique ainsi qu'aux règlements de l'ICF, et doit être présenté par son CNO.

1. Pour que l'embarcation d'un CNO puisse se qualifier pour les Jeux Olympiques, chaque membre de l'équipage doit être admis à participer par sa fédération nationale et son CNO au moment de sa qualification.

2. Pour avoir le droit de participer aux Jeux Olympiques de Beijing 2008, un concurrent doit se conformer à la Règle 41 de la Charte olympique ainsi qu'à son texte d'application rédigés par le CIO.

3. Un concurrent ne peut obtenir qu'une des 246 places disponibles dans le quota d'athlètes pour son CNO lors des qualifications, mais il peut se qualifier pour plus d'une place de bateau.

4. Tous les athlètes inscrits aux Jeux Olympiques par leur CNO doivent être présents et participer aux Jeux Olympiques de Beijing 2008 à moins qu'ils n'en soient empêchés par des circonstances exceptionnelles. Le comité de direction de l'ICF devra être informé de ces circonstances et les approuver.

5. Il est obligatoire d'inscrire aux Jeux Olympiques de Beijing 2008 les athlètes correspondant au quota de places de bateaux obtenu et approuvés par les CNO respectifs.

6. Le droit de participer aux Jeux Olympiques de Beijing 2008 dans le cadre du quota des 246 places d'athlètes est déterminé par : les résultats des qualifications, l'attribution des places restantes, l'attribution des places au CNO du pays hôte, l'attribution des places inutilisées et enfin celle des places sur invitation de la commission tripartite.

7. Les CNO doivent participer aux épreuves de qualification internationales d'une discipline pour obtenir des places de bateaux et d'athlètes de cette discipline. Pour ce faire, ils doivent se qualifier lors des compétitions de qualification continentaux ou mondiaux.

8. Les athlètes qui ont déjà obtenu une place de qualification pour leur CNO au cours d'une épreuve de qualification peuvent participer à d'autres épreuves de qualification, mais chaque athlète désigné ne pourra obtenir qu'une seule place d'athlète pour son CNO.

9. Les concurrents qui participent à la qualification pour les places de bateaux peuvent se qualifier pour des places supplémentaires lors des tournois continentaux de qualification et vice-versa mais ne pourront pas augmenter le nombre de places d'athlètes de leur CNO.

10.Un concurrent peut participer à plus d'une compétition.

11.Un CNO peut inscrire des athlètes d'une embarcation déjà qualifiée dans une autre compétition de la même catégorie pour laquelle elle n'est pas qualifiée mais ne pourra pas dépasser son quota de places d'athlètes dans chaque catégorie.

Nationalité des concurrents
Tout concurrent aux Jeux Olympiques doit obligatoirement être ressortissant du pays (région) du CNO qui l‘inscrit. La nationalité d'un concurrent est déterminée conformément à la Règle
42 de la Charte olympique et à son texte d'application.